Soins de la plaie

Soins des plaies en cas de la maladie de Verneuil

Dans les formes les moins sévères de la maladie, les plaies ne sont pas encore très grandes mais nécessitent un traitement adéquat.1Une bonne hygiène associée l’administration locale de désinfectants (comme la résorcine) ou d’antibiotiques (comme la clindamycine), permet de contrôler les épisodes de la maladie.2 Parlez de ces traitements avec votre dermatologue.

Outre les traitements locaux susmentionnés, il sera souvent nécessaire de mettre des pansements sur les plaies. L’usage de pansement approprié contribue à une meilleure guérison des plaies. Différents facteurs interviennent dans le choix du pansement approprié, notamment: la localisation et la taille de la plaie, la gravité de l’affection, la quantité de pus qui s’écoule de la plaie, l’absorption de l’odeur déplaisante, le coût,… Le facteur le plus important est que ce pansement absorbe le pus qui s’écoule de la plaie. Il existe différents types de pansements destinés à répondre à toutes les situations possibles. Lorsque l’on appose un pansement, il est très important qu’il reste bien en place; dans le cas contraire, cela créerait une friction et une irritation supplémentaire.2,3 Parlez de l’usage de pansements avec votre dermatologue.

Traitement chirurgical de la maladie

Dans les cas sévères de la maladie de Verneuil, l’intervention chirurgicale représente aujourd’hui l’une des approches de traitement les plus fréquentes. Si votre médecin vous conseille une intervention chirurgicale, il est important que vous soyez bien informé(e) à l’avance de tous les aspects de l’intervention. Les questions importantes sont, entre autres: Quel type d’opération est-il prévu? Quelle méthode sera utilisée pour fermer la plaie? Combien de temps durera vraisemblablement la cicatrisation? Comment les soins de la plaie se dérouleront-ils?2 Il vous sera plus facile de prendre une décision si vous disposez d’informations sur les différentes étapes du traitement chirurgical. N’hésitez pas à poser les questions nécessaires à votre médecin.

Des soins méticuleux et réguliers de la plaie seront nécessaires jusqu’à cicatrisation complète. Même si la cicatrisation est déjà en bonne voie, vos soins consciencieux permettront d’éviter au maximum infections et autres complications. Avec de la patience et des soins rigoureux, vous améliorerez donc le résultat de l’intervention. Votre médecin est votre interlocuteur privilégié pour toutes les questions concernant les soins de la plaie.

Conseils généraux  relatifs aux soins des plaies

  • Changez le pansement tous les jours. Dans des situations particulières, par exemple en cas de transpiration abondante ou lorsque beaucoup de pus s’écoule de la plaie, il peut s’avérer nécessaire de le changer plus souvent.
  • Une désinfection (par exemple avec de la résorcine) soigneuse et suffisante de la plaie permettra d’éviter les infections.
  • Préparez soigneusement chaque changement de pansement. Tenez à portée de main tout ce dont vous aurez besoin (pansements, désinfectant, etc.).
  • Veillez à obtenir de l’aide si votre plaie est située dans une région du corps difficile à atteindre.
  • Parlez des soins des plaies avec votre dermatologue.

1. Mayo Health Clinic. Hidradenitis Suppurativa. Disponible à: http://www.mayoclinic.com/health/hidradenitis-suppurativa/DS00818. Consulté février 2016.

2. Zouboulis CC, Desai N, Emtestam L. European S1 guideline for the treatment of hidradenitis suppurativa/acne inversa. JEADV 2015; 29: 619-644.

3. Alavi A, Kirsner RS. Local wound care and topical management of hidradenitis suppurativa. J Am Acad Dermatol 2015; 73: S55-61